Si vous êtes de ceux qui débutent dans l’investissement immobilier, que vous vouliez le mettre en location ou en faire un logement principal, il y a des règles de placement d’argent à connaitre. Cela, afin d’éviter de faire des erreurs et pour que le bien puisse se voir comme un véritable patrimoine, rentable.

Assurer une bonne préparation

Si on veut réussir son investissement dans l’immobilier, il faut bien se préparer. Cette phase passe par la connaissance du marché. En d’autres termes, il faut trouver les bons plans, c’est-à-dire, la bonne offre sur le bon emplacement. Il est possible dans ce cas, que vous soyez au devant d’un vendeur qui veut vendre rapidement son bien étant donné que ce dernier lui a appartenu depuis un certain nombre d’années. Ainsi, il est possible qu’il fasse un rabais pour se séparer du bien. D’un autre côté, vous pouvez aussi vous trouver au-devant d’une offre qui a beaucoup de demandeurs que le prix en devient exorbitant. Si vous tombez sur le premier, ne discutez pas trop longtemps. Sautez sur l’occasion pour éviter qu’un autre acquéreur ne vienne à vous dépasser. La connaissance du marché vous demandera également de savoir où sont les quartiers les plus intéressants. Il est mieux de choisir dans ce cas, les endroits où les régions pensent développer des projets urbains. Ensuite, pensez à votre budget. On vous conseille pour ce faire, de prendre un rendez-vous avec votre banquier avant de s’y lancer. Il est possible que vous ayez fait une économie, mais que vous ayez également besoin d’un crédit. Il faut définir ce point à l’avance, car de votre budget dépendra le type de bien à acheter.

Faire le choix du bien

Une des erreurs les plus fréquentes que font les investisseurs novices dans le domaine de l’immobilier, c’est de ne pas calculer les charges à prévoir sur le bien. Si c’est un appartement, prenez du temps et lister toutes les charges qui vous incomberont en cas de copropriété. Nous recommandons de ce fait, d’éviter autant que possible les appartements gérés par un concierge et/ou un gardien. Vous devrez en effet, vous acquitter de leur salaire mensuel. Il en est de même si l’endroit possède des espaces communs comme un grand jardin, un chauffage commun, etc. Il faut aussi penser à prévoir la taxe foncière, mais aussi, la maintenance du bâtiment en général, ainsi que son entretien.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *